Quelques livres sympas sur l’Ecosse à lire pendant le confinement 📖

Quelques livres sympas sur l’Ecosse à lire pendant le confinement 📖

On vous propose quelques bouquins à découvrir (pas forcément des guides de voyage) qui nous ont un peu inspiré dans les thématiques que l’on voulait développer sur le blog.

Le livre du Coorie de Gabriella Bennet

Si vous aimez l’Ecosse, vous avez sûrement entendu parler du Coorie (j’essaie toujours de savoir comment ça se prononce) ou « còsagach » en gaélique, le bien-être et le confort à l’écossaise, pendant du Hygge. Personnellement je ne prends pas cela comme une philosophie ou des préceptes à prendre au premier degré, j’y picore ce qui m’intéresse.

L’idée générale est que le bonheur réside dans une sorte de balance entre l’amour des grands espaces sauvages y compris dans ce qu’ils ont de rude, et l’envie de se retrouver au chaud bien entouré pour se reposer et se restaurer, le tout avec des produits naturels. Plutôt séduisant non ?

Le livre est une sorte de guide du Coorie plutôt bien fait je trouve, organisé par thématique (fooding, fêtes, vêtements, artisanat,…). Cela m’a permis de découvrir des fabricants locaux que je ne connaissais pas.

The Coorie Home de Beth Pearson (en anglais)

Toujours la même thématique mais comme son nom l’indique un peu plus centré sur l’application du Coorie dans les intérieurs écossais. Le livre fait des focus sur certains quartiers d’Edinburgh, de Glasgow et d’Inverness. Je ne le trouve pas trop redondant avec le livre du Coorie donc les 2 se complètent plutôt bien.

Artisan Edinburgh de Catherine Aitken (en anglais)

L’ouvrage est un hommage aux artisans d’Edinburgh toutes catégories confondues : tisserands, bijoutiers, céramistes, designers… Si comme moi les savoir-faire vous passionnent, vous y trouverez votre compte, du traditionnel au plus avant-gardiste. Qui sait, cela vous donnera peut-être l’occasion de visiter quelques uns de ces artisans lors d’une future visite à Edinburgh ?

Par ailleurs, Catherine Aitken propose elle-même des sacs faits à la main en Harris Tweed et maintenant en coton ciré de Halley Stevenson dont on a déjà parlé ici sur ce blog.

The Secret Life of Tartan « How a cloth shaped a Nation » de Vixy Rae (en anglais)

Là c’est un super bouquin dédié au fameux tartan l’emblème vestimentaire de l’Ecosse. Très complet et documenté, il retrace l’histoire du tartan et démonte quelques mythes au passage. Le livre est agrémenté d’anecdotes alimentées par les échanges avec des spécialistes, des tisserands, des créateurs. C’est une mine d’informations, dans laquelle son auteure met toute sa passion et ses connaissances. Vixy Rae est la directrice de création de l’honorable Maison Stewart, Christie & Co basée à Edinburgh qui est le plus ancien tailleur sur mesure d’Ecosse.

Pour les fans d’Outlander le livre a un chapitre sur le tartan « Sassenach » créé en partenariat avec Sam Heughan par Prickly Thistle (j’espère vous en parler très rapidement).

On a dédié quelques articles sur le sujet du Tartan, notamment notre projet de conception avec Kinloch Anderson.

Pockets Of Pretty An Instagrammer’s Edinburgh de Shawna Law

Shawna Law tient le compte instagram exploringedinburgh, bien connu des amateurs de l’Ecosse, qui nous gratifie de jolies photos de la ville. Le livre est un recueil par quartier de ses plus belles photos, des endroits et des shops qu’elle aime fréquenter.

Voilà, c’était une toute petite sélection qui permet de s’occuper et de se changer un peu les idées en ces temps particuliers. Si vous avez d’autres suggestions de livre sur l’Ecosse, on est preneur! 🤓

Siabann, comment joindre l’utile à l’agréable

Siabann, comment joindre l’utile à l’agréable

Sans doute êtes-vous comme nous actuellement confinés chez vous entrain de jeter un oeil sur des photos d’Ecosse pour vous remonter le moral et vous vous demandez quand vous pourrez retourner dans ce pays merveilleux.

On ne va pas se mentir, c’est difficile à vivre (mais nécessaire), mais on est en bonne santé et on a encore de la Brewdog en stock (mieux au frais) donc on ne va pas trop se plaindre.

Pour préserver cela, on va juste continuer à se laver les mains 20 fois par jour, donc tant qu’à faire, faisons le avec du Savon Made in Scotland 🧼 ! Parmi les marques sympas que l’on a dénichées, Siabann a retenu notre attention. Nous avons été livrés juste avant le confinement, mais c’est probablement toujours possible aujourd’hui.

Siabann est une marque de soins de la peau totalement naturels fabriqués en Ecosse. Siabann signifie « savon » en gaélique, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?

Ils sont basés sur la région d’Ochil pas très loin de Stirling de l’autre côté du Forth. La créatrice de la marque, Fiona Ritchie, est par ailleurs la fondatrice de la Ochil Soap Company reconnue pour ses barres de savons marbrés et parfumés.

Siabann propose une gamme de crèmes, sérums, hydratants, savons naturels, fabriqués à la main et parfumés. L’ingrédient secret de tous ces produits est l’huile de Chardon connue pour ses propriétés de rééquilibrage thérapeutique.

Ils sont parfumés avec des mélanges d’huiles essentielles qui évoquent les paysages écossais. Tous les produits sont vegan, sans huile de palme, garantis non testés sur les animaux uniquement sur les enfants (c’est la marque qui le dit) !

Nous avons reçu :

Au moment où j’écris cet article, j’ai les savons devant moi et je peux vous garantir que cela sent très très bon! C’est frais et piquant notamment pour l’ortie et le genévrier, ça fait du bien au moral.

Il y a également une gamme de fragrances pour vos intérieurs (bougies, diffuseurs) et une gamme plutôt masculine, Beàrr Man, dont le gel douche et l’huile pour barbe qui me font de l’oeil et que je ne manquerais pas de tester quand cela sera possible.

Portez vous bien surtout and Stay Safe!

Whisky EORNA by Pickwick 🥃

Whisky EORNA by Pickwick 🥃

Comment ne pas parler de Whisky sur un blog dédié aux produits écossais ? Impossible. Mais alors lequel ? C’est là que cela se complique car il y a autant de Whisky que d’amateurs de ce breuvage et au final, c’est un produit que l’on trouve assez facilement partout.

Je cherche toujours pour ma part mon whisky fétiche. Je suis loin d’être un spécialiste, simplement un amateur qui a appris à aimer et le savourer. J’ai tout d’abord été impressionné par les Whisky tourbés d’Islay avant de me tourner vers des Whisky qui l’étaient moins tels que ceux des Highlands. Je suis allé rechercher par la suite la finesse des alcools du Speyside voire des Lowlands. En fait, j’aimerais vraiment trouver un Whisky alliant notes médicinales et mentholées avec de la fraicheur sans un fumé ou un boisé trop exubérant et avec de la finesse. Je ne sais pas si cela existe et je ne suis même pas sûr de retranscrire correctement les sensations recherchées 🙂.

En attendant de trouver cette perle rare, je vais parler d’un Whisky sans prétention, EORNA by Pickwick, une marque qui a l’originalité d’avoir été créée par des Bourguignons, à savoir le Pickwick’s (institution Beaunoise pour bien finir sa soirée) avec le parrainage d’un négociant Beaunois de vins Diva. Le Whisky est produit dans la distillerie Hunter Laing à Glasgow.

La marque décrit EORNA comme le Whisky de l’homme chic des années 80 😎. Il ne se retrouve plus dans les « simples » Blends traditionnels qui se seraient sans doute trop démocratisés et ne jure plus que par ce que l’on pouvait encore appeler un « Pure Malt ». Ceux qui ont été des hommes (chics de surcroit) dans les années 80 pourront me dire si c’est bien vrai, moi je n’ai été qu’un petit garçon à cette période 👼.

Il s’agit d’un Blended Malt de 6 ans d’âge, titrant à 40 %, plutôt facile à boire sans être plat non plus, avec un nez plutôt chaleureux. En bouche on est plutôt sur des notes boisées/maltées mais qui ne manquent pas de fraîcheur.

Il est parfait pour un apéritif et a le mérite de ne pas trop charger le palais en vue du repas qui suit.

Prix : environ 30€

La bouteille et le packaging correspondent bien aux caractère du Whisky, sans chichi mais sympas.

Il m’a été offert mais on peut le trouver sur internet et chez certains cavistes.

Slainte! 🥃🥃🥃

One of us, une série top dans les Highlands

One of us, une série top dans les Highlands

Ce dimanche nous a offert un temps si pourri qu’il a bien fallu trouver une bonne série à regarder sous le plaid, avec pour seule activité physique, déjà usante, d’aller jusqu’au frigo ou le placard pour se sustenter 😋 .

J’ai fouillé sur Netflix par mot clé pour trouver quelque chose en lien avec l’Ecosse, et je suis tombé sur une série intitulée « Retribution » (« One of us » en VO) dont l’intrigue se déroule en Ecosse.

Peut-être que certains d’entre vous la connaissent déjà car elle date tout de même de 2016, pour ma part, jamais entendu parler.

Le pitch est le suivant : un couple de jeunes mariés est assassiné à Edinburgh par un cambrioleur. Celui-ci vole une voiture et s’enfuit vers les Highlands.

C’est vrai que le point de départ n’est pas très gai et d’ailleurs le reste de la série non plus. Je précise que ce n’est pas une série à regarder en famille. Je ne vais cependant pas vous en dire beaucoup plus, pour ne pas dévoiler la fin.

L’histoire est censée se dérouler dans les Highlands mais je crois que l’essentiel a été tourné dans les Borders. On retrouve cependant de nombreux plans tournés à Edinburgh et a priori également dans les Highlands. C’est déjà pas si mal!

Pour ne rien gâcher, le scénario est très bien écrit, sur fond d’histoires familiales, et on comprend vite que les apparences sont trompeuses. L’intrigue tient en haleine, portée par des comédiens britanniques et bien sûr écossais très bons et très crédibles. Certains pourront reconnaitre des personnages de Game of Thrones (Joe Dempsie alias Gendry) et d’Outlander (Gary Lewis alias Colum MacKenzie avec son accent à couper au couteau mais qu’on aime tant).

La série est assez courte avec 4 épisodes d’une heure environ, ce qui est parfait et convient tout à fait à l’intrigue. Bref, de beaux paysages écossais, un bon suspense et de bons comédiens, que demander de plus !

Un joli sac Harris Tweed Made in Edinburgh

Un joli sac Harris Tweed Made in Edinburgh

Madame arborait depuis quelques temps un petit sac motif tartan sympathique mais au demeurant de mauvaise qualité. Cherchant un cadeau d’anniversaire, je me suis mis dans l’idée de trouver un sac de petite taille évidemment en tweed et fabriqué en Ecosse.

J’ai vu beaucoup de choses sur internet plus ou moins onéreuses, souvent un peu clichées et dont l’origine n’était pas toujours claire. C’est quand même dommage d’acheter du Harris Tweed monté en Chine !

Je suis tombé un peu par hasard sur le site de Catherine Aitken. Catherine est une créatrice d’accessoires qui sont conçus et fabriqués à la la main dans son atelier de Coburg à Leith.

Catherine est entrée dans l’industrie de la mode après une carrière dans la production de films et de documentaires de films pour la télévision et le cinéma. C’est en créant des sacs pour promouvoir un film au Festival de Cannes que Catherine a embrassé une nouvelle carrière. En 2014 Catherine a raccroché sa casquette de producteur pour se concentrer sur sa marque éponyme.

Elle privilégie une esthétique minimaliste en faveur d’une mode durable, et ses collections sont inspirées par les personnes en mouvement, urbaines mais soucieuses de la provenance de ce qu’il achètent.

Catherine a conservé l’ensemble des productions en Ecosse et Royaume-Uni et travaillent avec des artisans locaux. Elles utilisent des matières comme le fameux Harris Tweed produit dans les Hébrides extérieures ou encore les cotons cirés de Dundee, mixant ainsi héritage d’un savoir-faire avec un style contemporain.

J’ai jeté mon dévolu sur le modèle Voyager Messenger avec du Harris Tweed motif dogtooth noir et blanc, plutôt élégant, et en cuir de cerf pour le dos du sac et la sangle. Pour l’anecdote, alors que nos doudounes K-Way souffraient sous les pluies glaswégiennes de la tempête Dennis (ce qui a fait gondoler mon passeport), le Harris Tweed du sac a parfaitement protéger ce qu’il abritait !

Prix : 69£

Si vous êtes intéressés par des articles sur son site et que vous avez besoin de renseignements, n’hésitez pas à la contacter par mail, Catherine est très sympa et réactive.

A noter également que Catherine Aitken est très intégrée dans le tissu artisanal local, elle a d’ailleurs écrit un joli livre sur les artisans d’Edinburgh que je recommande pour ceux qui souhaitent sortir un peu des sentiers battus du Royal Mile.

ARTISAN EDINBURGH

Atelier Particulier, une marque Française d’accessoires proposant du Made in Scotland

Atelier Particulier, une marque Française d’accessoires proposant du Made in Scotland

Atelier Particulier est une marque Française créée en 2013 qui propose essentiellement une gamme d’accessoires variés homme et femme avec pour leitmotiv de promouvoir les savoir-faire du luxe et les plus belles matières à des prix contenus.

Ils travaillent en direct avec des ateliers réputés du Royaume-Uni, d’Italie et évidemment de France. En l’occurrence, ce sont 2 produits qui nous intéressent ici.

Echarpe en laine mérinos et cachemire double (modèle unisexe)

Il s’agit d’une écharpe double face réversible : un motif tartan et un motif chevron qui sont tissés ensemble. Cela donne une certaine épaisseur à la pièce qui est chaude aux dimensions relativement généreuses à savoir 50x180cm.

L’écharpe est composée de 90% de laine Mérinos et 10% de cachemire et est disponible en plusieurs coloris. Elle est fabriquée dans les Highlands non loin d’Inverness dans un atelier qui officie depuis 1797. Atelier Particulier ne le révèle pas, mais pour moi il s’agit du réputé Johnstons of Elgin.

Prix : 90 € 

J’ai d’ailleurs trouvé sur le net le même motif tartan de Johnstons mais sans cette option double face. Le prix hors solde était exactement le même que sur Atelier Particulier, mais avec peu d’infos sur la laine utilisée. Le positionnement prix de AP me paraît donc bon.

Bonnet Angora (modèle unisexe)

Ce bonnet est composé à 75 % de laine d’agneau Geelong (première tonte de l’agneau) et 25% d’angora.

Il est tissé à Stewarton non loin de Glasgow dans un atelier spécialisé dans ce type de produits. Cela n’est pas spécifié par AP mais je pense fortement qu’il s’agit de Mackie of Scotland. Je possède un bonnet de cette marque et le modèle est similaire. Dans tous les cas, le bonnet est chaud, comfortable et très doux.

Prix : 35€

Atelier particulier a sorti d’autres jolies pièces en provenance du Royaume-Uni comme un plaid tissé en Ireland, ou encore une belle écharpe 100% cachemire Zybeline fabriquée en Angleterre, et oui les English n’ont pas que des défauts 🤣🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿

Bijoux HEATHERGEMS – Made in Scotland

Bijoux HEATHERGEMS – Made in Scotland

Les bijoux HEATHERGEMS sont des bijoux fabriqués en Ecosse à base de bruyère. Cette entreprise familiale produit ses bijoux depuis les années 70.

Initialement basé East Kilbride puis Blair Atholl, l’usine et le magasin, que nous avons visités, se trouvent à Pitlochry dans les Highlands. Il existe tout un process pour transformer la bruyère en pierre.

Les tiges de bruyère sont récoltées dans les collines du Perthshire quand celles-ci ne présentent plus d’intérêt nutritif pour les animaux. Cela permet également de régénérer le paysage car sous ces tiges, la terre devient stérile.

Poursuivre la lecture de « Bijoux HEATHERGEMS – Made in Scotland »